Top 5 : infos pratiques pour un séjour (sans mauvaises surprises) au Portugal

Publié le par Ana

Qui ne rêve pas de partir en toute sérénité ? Je suis la première partisane du « il vaut mieux prévenir que guérir » parce que personne n’est à l’abri d’un souci. Je t’ai listé cher lecteur le top 5 des petites précautions à prendre avant de partir au Portugal histoire de profiter à fond de ton séjour le plus tranquillement possible.

N°1 : Demande ta carte européenne d'assurance maladie

Tu es sur ta serviette de plage les doigts de pied en éventail au bord de la mer, tu décides de piquer une tête pour te rafraichir et là c’est le drame !!! Tu viens de t’ouvrir le mollet sur un rocher et quelques points de sutures sont nécessaires.

Comme tu es prévoyant(e) et que tu seras passé(e) par ici avant ton départ, tu auras fait la demande de la Carte Européenne d’Assurance Maladie (CEAM) valable 2 ans auprès de la CPAM. Cette carte te permet de bénéficier (dans les hôpitaux publics) d'une prise en charge sur place de tes soins médicaux sans avoir à avancer les frais.

Le site AMELI précise que la demande doit être effectuée (par téléphone, sur le site ou en se déplaçant) au moins 15 jours avant le départ. En période estivale je te conseille de bien t’y prendre minimum 1 mois à l’avance !

CEAM

CEAM

N°2 : Assure-toi d’avoir toujours des espèces

Ce que j’aime en France c’est qu’on peut pratiquement tout régler avec sa CB, au Portugal tu comprends très vite  que ça ne marche pas comme ça.

La majorité des commerçants (petits magasins, cafés, bars, restaurants, certains hôtels, taxis…) n’accepte pas la CB pour ne pas payer de frais (entre 3 et 5%). Dans le cas contraire tu trouveras trois cas de figure :

  • Seules les CB portugaises sont acceptées,
  • Au moment de régler on te demandera si ta carte est Multibanco (CB portugaise) ou étrangère. Même comme ça 9 fois sur 10 ça ne passe pas.
  • Ta CB est acceptée car tu es dans un centre commercial, une grande chaîne de magasins, un grand restaurant ou un musée.

Tu trouveras des DAB partout mais en été et le week end il arrive qu’ils soient vides. Tu t’apercevras que même pour prendre les transports en commun c’est un problème ce qui m’amène au conseil n°3 :

Top 5 : infos pratiques pour un séjour (sans mauvaises surprises) au Portugal

N°3 : Paie ta carte de transport en espèces (et jamais avec un billet de 20€ ou plus)

Janvier 2014 je débarque à Lisbonne il est minuit, je souhaite acheter ma carte de transport Viva viagem/Sete colinas et la charger (0,50€ pour la carte et 1,40€ le chargement). Je n’ai plus de monnaie mais j’ai un billet de 20€ et ma carte bleue Visa.

Super ! Et bien non… pourquoi ??? Tu as 20 secondes pour cocher la bonne réponse :

  • Réponse a) Les automates n’acceptent pas les billets d’un montant de 20€ et plus.
  • Réponse b) Les mêmes automates n‘acceptent pas les CB étrangères.

Le temps est écoulé la bonne réponse est : LES DEUX !!!

Elle n’est pas belle la crise !? Et manque de chance les guichets sont fermés. Il ne me reste plus qu’à chercher un DAB.

viva viagem

viva viagem

N°4 : Souscris au système de péage électronique (ex-SCUT)

Au Portugal existe le système de péages électroniques (ex-SCUT) ce sont des portiques qui prennent ta plaque d’immatriculation en photo et qui l’associe à ta carte bleue, tu es directement débité. Cette merveilleuse invention des technocrates portugais sous couvert de « c’est bien pour l’environnement car la circulation est fluide du coup plus besoin de passer par les péages classiques héhé ! » (On y croirait presque tellement c’est gros) est en fait une grosse arnaque. Ça revient très cher au final car ça te débite vicieusement 1€, 0.50€ sans que tu ne t’en rendes vraiment compte et pour très peu de distance parcourue.

Avant de partir ou quand tu passeras la frontière (et aux heures d’ouverture pour certaines formules) tu auras le choix entre 4 formules détaillées sur le site dédié Portugaltolls (en français).

  • Service Easytoll
  • Tollcard
  • Tollservice
  • Dispositif temporaire Via Verde

Te voilà informé pour cette année mais sache qu’en cas "d’oubli" de souscrire il y a peu de chance que l’amende arrive pas chez toi ;-) (ça reste entre nous).

Top 5 : infos pratiques pour un séjour (sans mauvaises surprises) au Portugal

N°5 : renseigne-toi auprès de ton opérateur mobile

Si tu as Fr** tu as tout compris, sinon avant ton départ vérifie auprès de ton opérateur téléphonique que le Portugal est inclus dans ton plan tarifaire et si tu bénéficies également de quelques mégas pour accéder à internet.

L’indicatif pour passer un appel de l’étranger vers un numéro français est + 33 ou 0033 puis le numéro en ayant pris soin de ne pas taper le 0 devant le numéro de fixe ou de portable.

ex : 0033 6… ou +33 1…

Maintenant que tu es prêt au départ, il ne me reste plus qu’à te souhaiter un bon séjour.

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article